NOS ÉVÈNEMENTS

Retrouvez Ici toutes les Informations sur les Évènements du CRéDAVIS

Dans le cadre des Journées Orgasmiques 2024 organisées par IntimAgir IdF, le CRéDAVIS organise les 6 & 7 juin une formation « ÇA VA CHAUFFER ! » à destination des personnes en situation de handicap et des professionnels

 

6 JUIN

C’est qui qui décide ?

 

Parentalité & sexualité

Gaëlle Reynaud (+ interventions concert) – Présidente d’honneur de CRéDAVIS, Gaëlle, tétraplégique, est maman solo d’un enfant de 6 ans.(Vidéo témoignage en intro)


Autodétermination – Les résidents au cœur de la transformation des droits sexuels

Cindy Keita, (CAP’ devant !) membre du CRéDAVIS et pair-aidante formée à l’animation de groupes de paroles sur les questions de vie intime et sexualité – elle anime les sessions formation référents du CRéDAVIS.


Parentalité et déficience intellectuelle – Le soutien institutionnel 1

Reportage vidéo par l’équipe de Christelle Pettinger, Foyer d’accueil de Coulommiers sur le parcours d’un couple de la structure : 2 premiers enfants placés à la maternité / 3ème grossesse accompagnée par l’équipe : accueil du nourrisson jusqu’à ses 8 mois sur le foyer / reprise et création des liens avec la fratrie. Présence des parents.


Autisme déficitaire et sexualité

Être autiste et vivre sa sexualité en institution, comment c’est possible ?

Kristian Schott, autiste haut-niveau et formateur au CRéDAVIS. Coaching en institution.


Accompagnement sexuel – Et pourquoi pas moi ?

Adrien Michon, bénéficiaire d’accompagnement sexuel et membre-formateur de Corps-solidaire. Alice Vigne assistante sexuelle.


Et nous les ados ?

Lecture d’un courrier d’Aurélien décédé en 2015.


Parentalité et déficience intellectuelle  – Le soutien institutionnel 2

AUJAMES Myriam – UDAPEI 59

Réseau des services d’aide et d’accompagnement à la parentalité (9 services sur le département du Nord). Vidéos plus témoignages de parents

7 JUIN

De quel droit ? 

 

1 – Intimité́ et vie privée – Une personne en situation de handicap physique après de nombreuses plaintes de sa part concernant le non-respect de son espace de vie se voit un jour subtiliser par l’équipe éducative un DVD de pornographie gay.

 

2 – Non-assistance à personne en danger – Hospitalisation pour déchirures anales d’une résidente de MAS suite à l’utilisation d’objets inappropriés pour se masturber. Toute l’équipe était au courant – Pas d’interventions.

 

3 – Déni de droit à l’éducation à la sexualité – Un jeune homme TSA décide avec son amie d’avoir une relation sexuelle dans l’institution. La jeune femme sort en pleurs suite à une expérience douloureuse – Le jeune homme est expulsé de l’institution et la famille de la jeune femme (par ailleurs favorable à cette relation) incitée à porter plainte pour viol.

 

4 – Violation des droits à l’intégrité́ physique – Une jeune femme trisomique apprend d’une gynécologue qu’elle consulte dans l’espoir d’avoir un enfant qu’elle a subi une ligature des trompes sans qu’elle ait été avertie de cette intervention.